L'EGYPTE AU LOUVRE

Publié le par Aquicorse

Hier, Orange nous indiquait que l'Egypte ancienne est au Louvre actuellement. Voici l'article qui est proposé et que je vous fais partager, car le Louvre, ce n'est pas la porte à côté...

L'Egypte ancienne au Louvre

 

Expo « les Portes du ciel » : jusqu’au 29 juin, le Musée du Louvre propose une incursion dans le divin et l’au-delà des Egyptiens anciens. Plus de 300 pièces d’exception sont à découvrir dans une scénographie très inspirée. 

 

Les portes du ciel ? Dans la langue des anciens Egyptiens, elles désignent les battants des tabernacles qui abritaient les statues des divinités. Par extension, l’exposition offre une exploration de ces lieux et objets de la vie terrestre, qui ouvraient sur le monde métaphysique, donnant accès à l’éternité, au ciel. 300 oeuvres issues des collections du Louvre, complétées par 70 chefs-d’oeuvre des grandes collections égyptologiques de musées européens – dont certains jamais exposées en France – sont réunies. Elles couvrent une période de 5.000 ans de civilisation égyptienne et sont replacées dans leur contexte tant social, religieux qu’artistique, assurant un voyage hautement spirituel et esthétique.

 

5.000 ans de civilisation égyptienne

 

En pénétrant dans la rotonde, le visiteur est accueilli par un tabernacle en pierre provenant du temple de Philae, ouvrant sur les quatre zones d’exposition. Le parcours scénographique est conçu de manière à renforcer l’expérience sensible : chaque espace possède son propre mobilier muséographique ainsi que son ambiance qu’elle soit colorée, baignée de lumière ou plongée dans la pénombre, pour restituer les mondes familiers aux anciens Egyptiens. La lumière guide le visiteur dans son exploration des mondes, rappelant l’importance du soleil pour les Egyptiens.

 

Les quatre portes du ciel

 

La première zone de l’exposition est consacrée à la porte du ciel qui relie aux récits et aux mythes de la création du monde. Les objets liés au pharaon – qui représente les dieux sur terre – sont réunis dans cette section. Une autre porte du ciel était souterraine, dans les tombes, permettant le passage dans l’au-delà. Cette seconde zone expose les papyrus funéraires, des sarcophages, dont celui de Sopi, qui contient une cartographie extrêmement complexe de l’au-delà. La troisième zone est consacrée à la chapelle près des tombes, une porte du ciel en soi. On y apprend que ce n’est pas le sarcophage, aussi raffiné soit-il, qui coûte le plus cher au futur défunt, mais le Livre des morts, celui-ci devant  faciliter son passage dans l’univers des morts. Enfin, le parvis du temple, avec ses portes monumentales, marquant la limite entre les espaces public et sacré, constitue une dernière porte. Les statues, nombreuses dans cette quatrième section, sont à admirer sans modération avant de ressortir par le tabernacle, ayant réalisé un parcours que les Egyptiens auraient ressenti comme un segment d’éternité…


Et voici les photos de l'expo :


L'oeil d'Horus

 


Bois stuqué - provenance probable de Thèbes





(1186-1069) XXe dynastie

Gif egypte 

BONNE NUIT





Publié dans EGYPTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Heyoka 17/06/2009 11:49

Déjà qu'il y a une collection égyptienne permanante incroyable, là ça doit être "hallucinant"...

Aquicorse 17/06/2009 13:41


Si un jour je vais à Paris (en touriste) je ne manquerai pas d'aller au Louvre...


fanfan 16/06/2009 20:02

c'est passionnant cette riche civilisation !! on est fsciné par tout ce qu'ils savaient faire par ces belles fresques ;
bonne soirée; il fait chaud!! bises

Aquicorse 17/06/2009 13:39


c'est vraiment passionnant et il y a tant encore à apprendre.
Oui il fait chaud et lourd aujourd'hui. Bises bonne journée.